Bonjour !

Un changement de lieu, un changement de dizaine, un changement de rythme de vie m'ont donnés envie de partager mon expérience, mes tâtonnements, mes savoir faire. Bienvenue à vous qui êtes venus ici partager mon bonheur de femme.

samedi 26 juillet 2014

Un abreuvoir automatique avec sa jauge.

Mes astuces au poulailler.

Voulant améliorer l'organisation au poulailler, je me penchais sur un système d'abreuvoir automatique.
Plusieurs systèmes existent et j'ai fait le choix de ces petits distributeurs pour volailles que l'on fixe au grillage.Ils sont montés en série.


Comme je ne pouvais et ne voulais pas les relier au réseau d'eau, il me fallait trouver une réserve.
C'est sur une brocante que je trouvais ce container dont le bouchon était défectueux.




La raison de cet article c'est essentiellement le système de jauge qui me permet de loin et d'un coup d’œil, de savoir s'il faut recharger la cuve en eau.

Le principe est tout simple : un bouchon de liège (ancien flotteur de filet de pêche) dont le trou central m'a permis d'insérer une tige (en l’occurrence, la pointe en fibre de verre d'une canne à pêche réformée). La partie immergée de la tige est enfoncée et collée dans une balle de ping pong faisant ainsi office de flotteur. Le scotch rouge est positionné à ras du bouchon quand la cuve est vide.
Il suffit alors d’ôter le bouchon ainsi que la tige flottante pour recharger en eau.



Ce montage associé à un distributeur automatique de grains permet à mes poules d'être autonomes. De mon côté, je peux m'absenter sans soucis. La seule précaution est de vider la cuve pendant les périodes de grand gel ce qui reste rare malgré tout dans ma région.





N'hésitez pas à me laisser vos commentaires ou me proposer d'autres idées pratiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire